Borjon-Privé Yann

Doctorant inscrit à l’École Pratiques des Hautes Études, membre du laboratoire Groupe Sociétés, Religions, Laïcités.

Yann Borjon-Privé se rend six mois par an chez les Dolganes, peuple sibérien de l’Arctique, étudiant leurs représentations et points de vue sur l’identité et l’histoire. Il analyse la reconnaissance d’une nation dolgane du XVIIe siècle à nos jours, considérant les transformations du système chamanique, des modèles économiques et des rapports entre artisanat et art.
Il prépare une thèse sous la direction de Vincent Goossaert et l’encadrement de Jean-Luc Lambert, intitulée « Construction d’un passé dolgane et dynamiques identitaires contemporaines dans l’arctique russe (?) : approche historique et anthropologique ».

Mots clés
religion, tradition, interaction

Terrains
Taïmyr (Arctique, Sibérie du Nord), Krasnoïsarsk (Sibérie centrale), Saint-Pétersbourg (Russie européenne)

Peuples
Dolganes, Iakoutes, Evenks