Le site des Études mongoles et sibériennes

Le site des Études mongoles et sibériennes rassemble des chercheurs français et francophones travaillant sur les mondes mongols et sibériens. Ces aires culturelles comprennent des peuples mongols ou sibériens qui vivent en Mongolie (République de), en Mongolie méridionale (Région autonome de Mongolie Intérieure de la République populaire de Chine) et en Sibérie (Fédération de Russie).

L’objectif est de faire circuler des informations concernant les formations dans le domaine des études mongoles et sibériennes, les publications scientifiques, les recherches en cours, les thèses soutenues et en cours, ainsi que des bases de données et des événements.

Le domaine des études mongoles et sibériennes connaît un essor notable depuis la chute du bloc communiste, l’entrée dans la voie de la démocratisation et de l’économie de marché. Ce contexte a permis un redéploiement de la recherche et des enquêtes de terrain dans les aires mongoles et sibériennes, avec un accès aux populations, aux différents acteurs, ainsi qu’aux archives. Il faut s’en réjouir, et l’état des lieux de la recherche et des événements scientifiques et-ou culturels, présenté ici, fera sans doute émerger de nouvelles problématiques qui enrichiront les différents futurs projets.

 

La Société des Études mongoles et sibériennes

La Société des Études mongoles et sibériennes est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, fondée par Roberte Hamayon en 2013. Elle a son siège au Centre d’études mongoles et sibériennes (54 boulevard Raspail, 75006, Paris). Depuis le 27 septembre 2019, elle est présidée par Isabelle Charleux, avec comme secrétaire Yann Borjon-Privé, secrétaire adjoint Dominique Samson de Normand de Chambourg, et trésorier Robin Toublan. 

La SEMS a pour but de promouvoir la connaissance de la Mongolie et de la Sibérie (Asie septentrionale), rassembler les chercheurs spécialistes de ces régions, contribuer à la diffusion et à la valorisation de leurs travaux par des publications scientifiques et d’ouverture au grand public, par la mise au point d’une base de données électroniques et par des manifestations (conférences, événements culturels).

La SEMS contribue au financement de la collection papier Nord-Asie, supplément à la revue Études mongoles & sibériennes, centrasiatiques & tibétaines. Elle finance par ailleurs l’hébergement du site des Études mongoles et sibériennes.

Pour devenir membre de la SEMS (cotisation annuelle 20 €, étudiants 15 €), veuillez nous adresser à Robin Toublan : robin.toublan@gmail.com

Les membres indiquant leur courriel recevront nos lettres de diffusion.