Gruca Véronique

Anthropologue

Doctorante en anthropologie à l’Université Paris-Nanterre, rattachée au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (LESC), en mobilité au CEFRES de Prague (janvier 2021- mai 2022).

Véronique Gruca mène des recherches sur les rituels chamaniques des Bouriates de Mongolie depuis 2014. Son mémoire de Master (2016) présente deux rituels chamaniques, dans une approche centrée sur les interactions qui met en lumière deux modes de médiation avec l’invisible. Elle poursuit actuellement ses recherches dans le cadre d’un doctorat, sous la direction de Grégory Delaplace, en étudiant les formes de sociabilité, les rituels chamaniques et funéraires ainsi que le quotidien des affaires de famille des éleveurs bouriates en Mongolie. Elle se concentre sur la texture particulière des relations sociales caractéristiques du mode de vie pastoral, et le maintien des liens de solidarité entre les populations, les esprits et les morts en Mongolie contemporaine. Son étude se fait à l’échelle de plusieurs foyers (ail) qui font tous partie d’un même réseau : celui d’une grande famille étendue (hamaatan) dispersée à travers le territoire.  Les recherches de Véronique sont basées sur vingt mois de terrain ethnographique et de séjours prolongés chez des familles d’éleveurs agriculteurs bouriates entre 2015 et 2020 au nord-est de la Mongolie.

Mots clés
histoires de famille, rituel, pratiques chamaniques, morts, esprits, nutag

Terrain
Mongolie

Peuple
Bouriates de Mongolie