Curtet Johanni

Ethnomusicologue

Docteur en musicologie (Université Rennes 2, 2013). Chercheur associé à l’EA1279 Histoire et critique des arts et enseignant vacataire (dpt musique, arts du spectacle et sciences de l’éducation) à l’Université Rennes 2. Membre du CA de la Société française d’ethnomusicologie.

Johanni Curtet est spécialiste du höömij (chant diphonique), de la musique traditionnelle mongole, des questions liées à la transmission, l’histoire et l’ethnomusicologie, au patrimoine culturel immatériel. Il a enseigné le chant diphonique pour différentes structures (Université Rennes 2, Philharmonie de Paris, etc.) et a été vacataire à l’INALCO en langue, civilisation et culture mongoles en 2014. Directeur artistique de Routes Nomades, il organise des tournées et produit des disques de musique traditionnelle mongole depuis 2006. Il est conseiller scientifique et artistique pour des projets internationaux (Théâtre de la Ville/France Musique, Festival international des musiques sacrées de Fès, etc.). En 2010, il a participé à l’inscription du höömij mongol sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité à l’UNESCO. Il vient de publier en 2017 une première Anthologie du höömij mongol avec le label Buda Musique.

Ouvrage
Une Anthologie du khöömii mongol. Paris, Routes Nomades, Buda Musique, 2017.

Mots clés
höömij, technique vocale, transmission, ethnomusicologie et histoire, timbre, spectacularisation, patrimonialisation, institutionnalisation, enregistrement

Terrains
Mongolie, Allemagne, France (communautés mongoles)